E Sport et Cursus à la française

Cursus et e Sports

Cela fait maintenant plus d’une quinzaine d’années que le chiffre d’affaires global du monde du jeu vidéo a dépassé celui pourtant astronomique de l’industrie du cinéma. Le 10ème Art, comme se définit parfois le monde virtuel du Gaming s’est fait une place privilégiée au sein de notre société, tant sur le plan macro qu’à l’échelle micro sociétale, au sein du foyer et de la famille même. Il va sans dire que cette incroyable progression s’est accompagnée de tout un changement de paradigme autour de l’univers vidéo ludique, dont on peut penser à ce jour qu’il n’a jamais été aussi « organisé et professionnel » qu’aujourd’hui… Non que les sociétés éditrices ne faisaient pas preuve d’application et de soin par le passé s’agissant de peaufiner leur dernier titre à sortir dans les bacs, mais disons plutôt que la croissance exponentielle du marché a fait que de plus en plus d’acteurs majeurs ont ressenti le besoin d’ouvrir le secteur à un public toujours plus nombreux et toujours plus pointu en matière de technologie.

Il est bien loin le temps où la partie se remportait en prenant le pas sur un algorithme afin de sauter au bon moment et/ou de tirer au bon endroit, désormais les IA sont particulièrement soignées, poussées, et leurs comportements scriptés sont disséqués par leurs designers afin de se rapprocher de la réalité au maximum. En outre, les jeux mettant aux prises des PJ (Personnages Joueurs) ont également le vent en poupe (notamment pour ce qui est des Build and Destroy, des FPS, des RPGs, et j’en passe…) ces dernières années et la réalité virtuelle commence même à pointer le bout de sa truffe pixellisée dans les débats !!!

Le e Sport n’est donc plus un fantasme de joueur ou d’éditeur de jeux vidéo. Nintendo, Sega, EA, Square Enix, Blizzard et consorts peuvent désormais compter sur une véritable industrie non plus seulement du jeu vidéo en lui-même, mais bel et bien de compétitions et de merchandising affiliés permettant de mailler la communauté et de la faire se resserrer autour d’événements de grande ampleur mettant en avant les meilleurs joueurs de la planète sur tel ou tel logiciel ou tel ou tel support. C’est ainsi que certains joueurs sont effectivement devenus professionnels par le biais de sponsorings et de récompenses très juteux. L’investissement de ces personnes, ne nous mentons pas, doit être total, comme pour un sport traditionnel, les heures passées à s’entraîner ne se comptent pas, ni les nuits blanches à affiner ses stratégies de jeu. Tel est le prix à payer, pour, dans le meilleur des cas, devenir un professionnel de « haut de tableau » (pouvant toucher autour de 5000€/mois) et se faire une place dans le panthéon très fermé des joueurs réputés à l’échelle mondiale.

C’est un véritable phénomène qui s’abat sur le globe et qui fait naître des projets tous plus grandioses les uns que les autres réunissant parfois autant de spectateurs (dans l’enceinte prévue…sans parler des followers en ligne !!! Autour de 18 milles spectateurs sur place et plus de 36 millions de followers de l’événement League of Legends de Berlin par exemple…) qu’un très grand match de foot entre deux équipes comptant parmi les meilleures.
A vrai dire, le parallèle avec les sports traditionnels ne s’arrête pas là, puisque le e Sport bénéficie en gros de toute l’expérience des retransmissions sportives et l’on retrouve notamment les sempiternels commentateurs des matchs pour donner plus de pêche, pour clarifier l’action et pour détailler les finesses de gameplay dont peuvent faire preuve les virtuoses de la manette, du pad, ou de la souris ! L’ambiance est littéralement surchauffée dans les stades et il y a fort à parier qu’à l’avenir, cette discipline connaisse un essors continue tant l’industrie se porte à merveille.

Il faut savoir qu’il existe depuis janvier 2016 une formation en France étalée sur 9 mois, qui est ouverte aux joueurs âgés entre 19 et 27 ans, et qui coûte environ 4500 Euros. Le rythme y est soutenu, sans pour autant verser dans la saturation. La formation fait la part belle au management, à la psychologie (qui est un facteur majeur pour les grands joueurs) et à la théorie, mais ne met pas de côté la pratique (essentielle !!!) puisqu’elle propose environ 5 à 7 heures quotidiennes de jeu et d’étude de parties menées par les meilleurs gamers de l’hexagone. Chaque action est discutée, on pèse le pour et le contre, on critique de façon constructive la stratégie mise en place, et l’on corrige ses erreurs pour optimiser son rendement lors d’un prochain face à face.
Il est bon de noter que cette formation s’adresse aussi à ceux désirant non pas devenir forcément des gamers professionnels, mais qui, plus prosaïquement désirent incorporer le secteur du jeu vidéo dans une fonction liée à sa production par exemple ou encore pour endosser le rôle de coach d’une formation.
Le e Sport est tellement à la mode que certains « Peoples » n’hésitent plus à y aller de leur denier pour sponsoriser telle ou telle équipe, on pense notamment à Ronaldo (le brésilien…) qui vient tout juste d’investir dans une équipe au Brésil (CNB eSports Club, qui fut créé en 2001), mais encore à Shaquille O’Neal ou à des structures telles que le PSG et j’en passe… Ces investissements qui explosent littéralement promettent un avenir radieux à cette discipline à part entière dont le potentiel spectacle est au moins aussi impressionnant que celui des sports dits « traditionnels », mais dont la structure et la manière de se vivre semblent être moins contraignantes et onéreuses.
Au final, nul doute que sans aller jusqu’à vider nos enceintes sportives, le e Sport parvienne très vite à se faire une place au soleil, et il est même envisageable, à termes pourquoi pas, de le voir rejoindre les disciplines ancestrales et séculaires dans le concert international des grands événements à l’échelle de la planète, et je pense par là aux Jeux Olympiques notamment, puisque pour ce qui est des Coupes et Championnats du Monde, le e Sport a déjà plus ou moins mis sur pied les compétitions équivalentes !501796wpidesports


Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /home/clients/345ba6311066b41212f7c0e0e29fdb4c/linkindustry/wp-includes/class-wp-comment-query.php on line 405

No comments yet.

Leave Your Reply

EsportsBits

Découvrez les dernières actualités de l'industrie de l'esport et des jeux-vidéos comme Overwatch et Counter-Strike Global Offensive sur EsportsBits.

EsportsBits est une plateforme innovante et sophistiquée vous permettant d'analyser le monde de l'eSport en toute simplicité. Saisissez toutes les opportunités du marché eSports grâce à nos fonctionnalités.

Tweets